LES 2 PRECEPTES

Namasté

1. La personne doit le demander

 

Nous devons demander à être guéri, et en le demandant, nous ouvrir au niveau de la gorge. Nous vocalisons la demande, et nous pouvons même nous  entendre dire: "Je veux changer le niveau où je me trouve, je veux changer mon état d'existence". En demandant, la personne met en avant une décision consciente de s'impliquer dans son changement. La demande peut aussi être faite au niveau de l'âme. C'est du niveau de l'âme que la personne demande sa guérison. En tant que Guérisseur Reiki , vous êtes un canal à travers lequel l'énergie Reiki  s'écoule. Il est essentiel d'écouter et de rendre service à une demande qui vient de l'âme.

 

2. Il doit y avoir un échange d'énergie pour les services rendus

 

L'énergie de guérison appartient à l'Univers et à Dieu. Toutefois, il faut qu'il y ait un échange créatif entre le receveur et la personne dont le temps et les services sont donnés pour la guérison. Donner quelque chose pour rien crée un déséquilibre, car cela correspond à une obligation non payée. Un échange d'énergie maintient l'équilibre., et il est nécessaire à ce titre. L'échange d'énergie peut être n'importe quoi, depuis le concept d'énergie emmagasinée que nous appelons argent, jusqu'à tout échange de service entre le receveur et le guérisseur Reiki. Les guérisseurs Reiki  qui offrent leurs services à un niveau professionnel fixent un montant d'honoraires. Ces honoraires établissent, pour ce service, une valeur qui est considérée comme une réalité concrète dans le mental de l'humanité, définie dans le cadre d'un consensus. De même, le bien-être a une valeur et, en fin de compte, pour la personne qui cherche à améliorer son état de santé, il reflète le sentiment de valeur et d'amour de soi, qu'il s'accorde.

 

Notons que, pour les êtres avec lesquels nous sommes en échange constant de services ou avec lesquels nous sommes liés par des liens étroits d'affection ou d'amitié (famille génétique ou spirituelle, amis proches), ce précepte est sous-entendu ou ne s'applique que de façon symbolique ou circonstancielle.